March 2011

Option Droit & Affaires – Les restructurations d’après crise : plus professionnelles, encore fragiles

Mais encore aujourd’hui, d’aucuns peuvent prétendre maîtriser l’art de la prévision. « Il n’est pas rare de voir des managers ayant transmis trois voire quatre prévisions d’exploitation et de trésorerie différentes en l’espace de six mois de négociations, indique Rodolphe Pacciarella, associé d’Accuracy. Or, la fiabilité des prévisions financières et la vision économique de l’entreprise constituent l’épine dorsale sur laquelle se bâtit la négociation. Si la rupture est consommée entre l’entreprise, ses actionnaires et ses créanciers, la nécessité d’un rapport financier indépendant est d’autant plus décisive. »

Ce risque semble également s’appliquer aux sociétés bien gérées. « La maîtrise du cash n’est pas suffisante en soi », rappelle Rodolphe Pacciarella (Accuracy).

More accuracy news

June 2022

Accuracy conseille BC Partners

Accuracy a réalisé les travaux de buy-side due diligence financière pour BC Partners dans le cadre de l’acquisition de la majorité des parts de Havea. ...

May 2022

Accuracy conseille Veolia

Accuracy a réalisé les travaux de due diligence financière pour Veolia dans le cadre de la cession d’une partie de ses actifs de traitement de déchets dangereux à Suez. ...

May 2022

Accuracy conseille la Caisse de Dépôt et Pl...

Accuracy est heureux d’annoncer que nous avons conseillé la Caisse de Dépôt et Placement du Québec et le Fonds de Solidarité FTQ, dans leurs négociations exclusives pour l’acquisition de 65% de Bonduelle Americas Long Life. ...