June 2012

L’Usine Nouvelle – EADS veut sécuriser son cash

L’obtention d’une licence bancaire donnerait notamment le droit à l’industriel de déposer son argent
directement auprès de la Banque centrale européenne (BCE). “Il y a actuellement 700 milliards d’euros déposés chaque jour à la BCE, remarque Nicolas Darbo, associé du cabinet de conseil financier Accuracy. C’est un placement sûr, mais très faiblement rémunéré…”

[…] Avec sa banque “maison”, EADS pourrait aussi accorder des prêts à ses clients, comme le font les captives des constructeurs automobiles. Ce qui coûterait toutefois un peu plus cher… La banque de l’industriel devrait en effet satisfaire aux contraintes réglementaires de Bâle III, qui impose des ratios de liquidité et des ratios de fonds propres exigeants pour sécuriser l’activité de crédit. “Cela s’avère plus compliqué pour les banques captives, car elles n’ont en général pas de dépôts de leurs clients”, remarque Nicolas Darbo.

More accuracy news

June 2022

Accuracy conseille BC Partners

Accuracy a réalisé les travaux de buy-side due diligence financière pour BC Partners dans le cadre de l’acquisition de la majorité des parts de Havea. ...

May 2022

Accuracy conseille Veolia

Accuracy a réalisé les travaux de due diligence financière pour Veolia dans le cadre de la cession d’une partie de ses actifs de traitement de déchets dangereux à Suez. ...

May 2022

Accuracy conseille la Caisse de Dépôt et Pl...

Accuracy est heureux d’annoncer que nous avons conseillé la Caisse de Dépôt et Placement du Québec et le Fonds de Solidarité FTQ, dans leurs négociations exclusives pour l’acquisition de 65% de Bonduelle Americas Long Life. ...